Mon parcours

Vous cherchez à (re)prendre votre vie en main, en commençant par la santé ? Mois aussi, je suis passé par là !

Vous aspirez à un mode de vie plus autonome et durable ? Il y a des solutions à portée !

Je partage ici mes expériences pour mieux vivre à tous niveaux !

Pour mieux me présenter, voici d’abord un petit retour sur le déclencheur.

Été 2014 : c’est stop. Je n’avance plus.

Je n’ai plus d’envie, plus d’énergie, plus de moral.
Arrêt de travail.

Pourtant “tout va bien”. Une femme, une belle-fille, une famille, des amis… Un travail intéressant et correctement payé, une maison rénovée à quelques mètres de la mer…

Oui… mais qu’est-ce que je connais vraiment de moi, en particulier des besoins et du fonctionnement du corps ?

Toutes ces années passées à s’intéresser à 1 000 choses externes, des étoiles à l’économie en passant par le piano, l’ingénierie thermique, l’Inde, la photographie, la philosophie…

Mais qu’est-ce que c’est que d’être vivant ?

Ce que je crois à l’époque se résume à : entre une naissance par hasard et une mort définitive, le corps, tel une machine, s’use inexorablement à chaque seconde qui passe. Donc profitons au maximum et croisons les doigts pour que cela dure le plus longtemps.

Sauf que là, il m’est impossible de profiter de quoi que ce soit.

Arrêt maladie donc.
Je me tire du lit pour chercher sur le net, c’est quand même curieux d’être aussi raplapla.
Je tape le mot « épuisement ».

Et là une porte s’ouvre. Plus qu’une porte, un champ nouveau, une prise de conscience.

Les choses arrivent-elles par hasard ?

Tout est en interaction, en équilibre dynamique, y compris notre corps.

Il y a des principes, des clés qu’on ne nous enseigne nulle part, qu’on n’explique pas dans les grands médias.

Et là tout commence à s’éclairer

Il y a des solutions, des propriétés, des capacités simples et efficaces.
Que l’on possède tous.
A chacun de les découvrir, de les expérimenter, de les adapter, si l’on a les bonnes informations.

C’est l’objet de ce site !

Bonne lecture et bon renouvellement !

Thomas

 

Pour me présenter un peu plus, on peut résumer mon parcours en 3 grandes étapes.

 

Passion et formation initiale en astrophysique

Tout commence à l’adolescence par une curiosité pour ciel étoilé. Où sommes nous ?

Vers les 12 ou 13 ans, j’anime des soirées d’observation du ciel nocturne au télescope au Club des Astronomes Amateurs Aixois.

Observer en direct, à l’œil nu, les anneaux de Saturne, la galaxie d’Andromède ou simplement les cratères lunaires est un choc !

Le goût des maths me conduit ensuite à entrer en classes prépa, puis dans une école d’ingénieur spécialisée en aéronautique (Ensma à Poitiers).

A la suite, je suis recruté à l’Aérospatiale à Cannes (aujourd’hui Thales Alenia Space) en tant que thermicien, et travaille sur plusieurs satellites de télécommunication (calculs thermiques et tests réels en caisson à vide).

J’ai aussi la chance de passer 2 ans à Kourou au Centre Spatial Guyanais. J’assiste au 1er vol de la fusée Ariane 5 qui explose au bout de 36 s. Spectaculaire et triste pour toutes les personnes qui ont travaillé 10 ans sur le projet parti en fumée.

Au bout de quelques années, je commence à me questionner sur l’impact social de mon d’activité.

 

Élargissement au monde économique et social

Je décide donc de démissionner pour entrer dans une toute nouvelle association qui allie insertion sociale et multimédia. C’est le début d’internet, les idées foisonnent !

Pour acquérir les notions nécessaires, je reprends des études à la Fac de Sciences Eco, dans une toute nouvelle formation le Master RH et management responsable des organisations, spécialisé en gestion de projets d’économie sociale et solidaire.

J’intègre une confédération régionale d’aide au développement d’entreprises sociales (sous forme d’association, coopérative, mutuelle) et participe à la conception et la diffusion de différents outils et projets.

J’ai la chance de contribuer à différents ouvrages collectifs (Atlas commenté de l’économie sociale et solidaire, Construire collectivement du sens).

En particulier, je travaille plusieurs années avec Nadine Richez-Battesti, enseignante et chercheure en économie au CNRS, sur un guide de l’innovation sociale. Il s’agit de soutenir les porteurs de projets innovants, non pas du point de vue technologique, mais dans leur manière de prendre en compte et intégrer les aspects sociaux et environnementaux.

C’est aussi à ce moment là que je m’engage à soutenir la production citoyenne d’énergies renouvelables et devient administrateur d’une coopérative d’intérêt collectif Enercoop Paca.

De très belles années, extrêmement riches en rencontres de gens passionnants et engagés, et en compréhension du monde économique et social tel qu’il va (pas très bien, c’est un euphémisme).

 

La découverte du vivant !

Les limites du corps se manifestent alors. Et invitent fermement à mieux comprendre le vivant !

C’est le challenge qui est posé à l’humanité : établir un dialogue durable avec la nature qui nous entoure et que nous sommes aussi !

Je passe un Cours Certifié de Permaculture (CCP) animé par Jean Irubetagoyena et Damien Dekarz et me forme à la conception de systèmes régénératifs avec Eric Escoffier. L’efficacité de ce type d’approche est impressionnante.

En parallèle, je découvre la naturopathie dite hygiéniste, notamment avec Julien Allaire et expérimente sur moi-même. Résultats spectaculaires !

Après plusieurs années de pratique, je me lance dans le conseil en alimentation adaptée, et en particulier grâce à une algue bleue verte sauvage et unique par sa richesse nutritive.

Au fond, que l’on parle d’agriculture ou de médecine, c’est notre vision du monde vivant qu’il faut revoir.

A suivre !

diam elit. sed accumsan massa venenatis

Pin It on Pinterest